Brotherhood - Stéphane AISENBERG

Brotherhood

Stéphane AISENBERG

Brotherhood

Photographie originale

Tirage numérique

Signé et numéroté

Edition de 10 par format

Dimensions
  • 40 x 40 cm / 15,7 x 15,7 inch
  • 60 x 60 cm / 23,6 x 23,6 inch
  • 80 x 80 cm / 31,5 x 31,5 inch
1 200,00 €
TTC

Suivre cet Artiste
  • Stéphane AISENBERG

    Stéphane AISENBERG  (1968-)  est un photographe français spécialisé dans la photographie animalière. Ses photographies en noir et blanc s’apparentent à de véritables portraits. C’est en se rendant au plus près de l’animal, que Stéphane AISENBERG parvient à traduire la dignité et la puissance qui émanent des bêtes sauvages. Par ce procédé, et par l’attention toute particulière donnée au regard, ses sujets se teintent d’humanité... La notion d’altérité se trouve au centre du travail de Stéphane AISENBERG. L’autre se donne à voir en image, par son visage. La relation que le spectateur entretien alors avec permet de dépasser l’idée qu’il en avait. L’engagement de Stéphane AISENBERG envers autrui se prolonge par la vente de ses photographies. Les fonds ainsi récoltés sont redistribués à des associations caritatives de défense de l’env...

    Lire la suite

Pour Emmanuel LEVINAS, la construction de l’être humain n’est possible que par l’altérité. Dans son travail, Stéphane AISENBERG semble vouloir étendre ce questionnement en travaillant sur la photographie animalière. Pour lui, la photographie est la représentation d’un instant qu’il faut commémorer. Parcourant les milieux naturels, Stéphane AISENBERG se passionne pour les animaux et se met en quête de cet instant où la sensibilité et l’émotion dégagées par le sujet seront à leur comble. Utilisant un cadrage serré, caractérisé par le format carré, l’image laisse peu de place à l’environnement. Ainsi, elle offre toute sa place à l’animal. 

Ici, seules les herbes hautes viennent signifier la savane dans laquelle évoluent ces trois guépards. Le titre Brotherhood souligne la parenté de ces animaux, accentuant ainsi cette impression de proximité. Par cette représentation d’un amour fraternel, le photographe fait un portrait anthropomorphe de ces trois animaux, imaginant ainsi une construction familiale semblable à celle des êtres humains. Le choix du noir et blanc permet de concentrer le regard du spectateur sur l’essentiel, à l’inverse de la couleur qui peut dissiper la lecture de l’oeuvre.  

Le photographe anglais Nick BRANDT a également capturé des portraits d’animaux d’Afrique. Sa mise en scène de l’image a beaucoup influencé Stéphane AISENBERG, notamment par ses noir et blanc et sa volonté d’aller au-delà de la photographie animalière en se rapprochant des caractéristiques du portrait. Ici, les animaux ont une personnalité, un caractère, indépendamment de leur environnement. Dans Cheetah And Cubs, la mère des petits se dresse, fière, défiant le monde de venir l’affronter.

Nick BRANDT, Cheetah And Cubs, 2003

Nick BRANDT, Cheetah And Cubs, 2003.

La photographie de l’humaniste brésilien Sebastião SALGADO et le travail de Stéphane AISENBERG se rejoignent. En 2013, SALGADO publie l’ouvrage Genesis rassemblant des clichés issus d’une expédition de 8 ans dans les montagnes et les océans. Bien que Sebastião SALGADO accorde plus de place à l’environnement des animaux, Stéphane AISENBERG puise dans ses photographies cette tendance aux noir et blanc et à l’anthropomorphie. Ces goélands, lovés l’un contre l’autre, se protègent face aux éléments sauvages et rudes, à l’instar de la photos des trois frères guépards de Stéphane AISENBERG, solidaires au milieu de la savane.

Sebastião SALGADO, Goélands, de l'ouvrage Genesis, c. 2003

Sebastião SALGADO, Goélands, de l'ouvrage Genesis, c. 2003

Fiche technique

Format : Carré

Type : Noir & Blanc

Thème : Animalier

Dans la même catégorie :