One world - Stéphane AISENBERG

One world

Stéphane AISENBERG

One world

Photographie originale

Tirage numérique

Signé et numéroté

Edition de 10 par format

Dimensions
  • 40 x 40 cm / 15,7 x 15,7 inch
  • 60 x 60 cm / 23,6 x 23,6 inch
  • 80 x 80 cm / 31,5 x 31,5 inch
1 200,00 €
TTC

Suivre cet Artiste
  • Stéphane AISENBERG

    Stéphane AISENBERG  (1968-)  est un photographe français spécialisé dans la photographie animalière. Ses photographies en noir et blanc s’apparentent à de véritables portraits. C’est en se rendant au plus près de l’animal, que Stéphane AISENBERG parvient à traduire la dignité et la puissance qui émanent des bêtes sauvages. Par ce procédé, et par l’attention toute particulière donnée au regard, ses sujets se teintent d’humanité... La notion d’altérité se trouve au centre du travail de Stéphane AISENBERG. L’autre se donne à voir en image, par son visage. La relation que le spectateur entretien alors avec permet de dépasser l’idée qu’il en avait. L’engagement de Stéphane AISENBERG envers autrui se prolonge par la vente de ses photographies. Les fonds ainsi récoltés sont redistribués à des associations caritatives de défense de l’env...

    Lire la suite

Dans One World, quelques ombres discrètes évoquent les feuilles de la nature. Tout l’espace est donné au gorille et nos yeux ne peuvent que se plonger dans les siens. Une lumière douce et apaisante semble en émaner, suscitant ainsi notre empathie. Ce titre associé à l’image du gorille vient souligner notre parenté génétique. Notre regard est attiré par ce visage si expressif, sentiment accentué par un cadrage resserré qui capture notre attention. 

Le photographe anglais Nick BRANDT a également mis en en scène les sentiments des animaux. Ses clichés relèvent beaucoup plus du portrait que de la photographie animalière. Ici, des caractères, des personnalités sont représentés. L’environnement est réduit à son minimum. Chimpanzee Posing nous présente cet être à la posture apaisée, pensive. Ce poignet négligemment posé sur un genou rappelle sans conteste les portraits des philosophes des Lumières. Nick BRANDT, cinéaste par le passé, influence Stéphane AISENBERG dans cette recherche du moment où le sujet sera au sommet de son pouvoir émotionnel. Ce titre, Chimpanzee Posing, rejoint cette volonté de réaliser des portraits anthropomorphiques d’animaux. Posing suppose que le chimpanzé a délibérément choisi d’adopter cette posture.

nick-brandt-chimpanzee-posing-2003

Nick BRANDT, Chimpanzee Posing, 2003

Peter SINGER, professeur, philosophe et directeur du centre de bioéthique pour les humains de la Monash University de Melbourne dit à propos de Nick BRANDT que “Les extraordinaires photographies de Nick Brandt dressent le portrait des animaux tels que le premier environnementaliste américain, Henry Beston, les voyait, c’est-à-dire non comme nos subalternes, mais en tant qu’autres nations, camarades prisonniers comme nous de la splendeur et du travail de la terre.” Nick BRANDT et Stéphane AISENBERG veulent tous deux mettre en scène des animaux comme des humains. Ils partagent donc une photographie sensible et universelle.

Fiche technique

Format : Carré

Type : Noir & Blanc

Thème : Animalier

in the same category: