La Photographie d'Architecture

  Photographie d'art

Photographies publicitaires, photographies de nouveaux édifices ou photographies touristiques … De nos jours, la photographie d’architecture est partout.

La Galerie GADCOLLECTION représente de nombreux artistes proposant de la photographie d’architecture. 

 

Qu’est-ce que la photographie d’architecture ? 

 

La photographie d’architecture est un genre photographique des plus anciens. Il s’agit de saisir par la photographie, un bâtiment, une construction ou un élément architectural. En principe, la photographie d’architecture doit traduire fidèlement l’édifice en capturant la lumière. Pour autant, tout en étant fidèle à la construction photographiée, le photographe retranscrit également sa vision personnelle de l’ouvrage. L’intérêt est donc double. 

 

Cássio Vasconcellos, Pont au double, Série : Nocturnes à Paris

  

 

Alessandro Piredda, SANTA MARIA DEL FIORE, FIRENZE (1)

 

 

Brève histoire de la photographie d’architecture 

Suite à l’invention de la photographie au début du XIXe siècle, l’architecture est très vite devenue un sujet d’inspiration. En effet, les daguerréotypes, appareils alors utilisés, nécessitaient un long temps de pose. Les édifices sont alors apparus comme les sujets rêvés, amenant les photographes à se passionner pour les courbes et lignes architecturales. 

La « mission héliographique » créée en 1851, est le premier projet de photographie d’architecture. Le but était d’inventorier les monuments historiques nationaux. Les photographes sélectionnés, comme Gustave Le Gray ou Edouard Baldus, sont les premiers grands noms de la photographie d’architecture.

 

Edouard Baldus, Les Arènes d'Arles, 1851

 

Au XXe, les photographes d’architecture ont traduit en photographies les avancées architecturales. Lucien Hervé a par exemple suivi et photographié le travail de Le Corbusier. De nos jours, la photographie d’architecture accompagne les transformations urbaines tout en questionnant les édifices contemporains.

  

  

La photographie d’architecture en noir et blanc

   

Permettant de donner un caractère intemporel, les photographies en noir et blanc n’ont jamais été délaissées par les photographes d’architecture malgré l’arrivée de la photographie couleur.

Ainsi, des artistes comme George TICE ont choisi le noir et blanc pour questionner la culture américaine par la photographie de ses bâtiments. De même, Jean-Claude GAUTRAND a photographié Paris en noir et blanc dans la deuxième moitié du XXe siècle. Ces photographies intemporelles invitent à la projection. 

  

George Tice, Esso station and tenement house, 1972

 

George Tice, From the Chrysler building, 1971

  

Jean-Claude Gautrand, L'assassinat de Baltard, 1971

  

Alessandro PIREDDA est un photographe qui capture les monuments historiques, éclairés sur une face ou par un faisceau lumineux. Ils sont alors à peine dévoilés. Ce jeu avec la lumière l’amène à ne souligner que l’élément architectural souhaité et ainsi révéler un aspect particulier de l’édifice.

   

Alessandro Piredda, Uffizzi, Firenze

  

Alessandro Piredda, Notre-Dame, Paris

 

 

La photographie d’édifices urbains abandonnés : la photographie urbex

  

La photographie urbex est une nouvelle forme de photographie d’architecture qui est apparue à la fin du XXe siècle. L’urbex (urban exploration) est une pratique visant à explorer des lieux abandonnés. Les photographies prisent durant ces explorations rendent compte d’une architecture mise à l’épreuve du temps qui passe. Elles questionnent les constructions humaines et leur caractère éphémère. Les photographies des bâtiments abandonnés d’Ellis Island par Stephen WILKES en sont une belle illustration. 

Pour lire notre article consacré à la photographie urbex cliquez ici

 

Stephen Wilkes, E5 Curved corridor, Série : Ellis Island

  

Stephen Wilkes, E71 Window study recreation room, Série : Ellis Island

  

De même, Romain VEILLON est un photographe français qui a parcouru le monde à la recherche de bâtiments abandonnés à photographier. Son travail sur la ville abandonnée de Kolmanskop en Namibie ou sur les palais italiens délaissés sont des invitations au voyage

 

Romain Veillon, Demande à la poussière, Namibie, 1, Série : Kolmanskop

  

Romain Veillon, Vivalto, Série : Palais oubliés

 

  

L’importance de la composition de l’image

Le choix dans la composition de l’image par le photographe détermine le ton de la photographie et l’atmosphère qu’elle va dégager. 

  

La photographie d’ensembles urbains : un cadrage large en hauteur 

La photographie d’architecture est instinctivement associée aux photographies de grands ensembles urbains ou de grands monuments. Ces photographies rendent compte de la puissance des édifices et de leur majesté. Ce sont des photographies prisent généralement en hauteur et avec un cadrage large afin de ne pas trahir les courbes des bâtiments. 

La série Shanghai de Cássio VASCONCELLOS est représentative de ce type de photographie d’architecture. Les photographies sont prises à bonne distance et à hauteur des tours. En capturant ces édifices à travers la brume, il dresse un portrait personnel de cette ville. 

 

Cássio Vasconcellos, Shanghai 10, Série : Shangai

 

Stefano CERIO choisit généralement des cadrages larges pour servir son travail interrogeant les lieux de loisir à travers le monde. Ainsi, ces photographies d’attractions monumentales non utilisées parviennent à marquer particulièrement le spectateur. 

    

Stefano Cerio, Treausure island pirate kingdom, Quingdao, 2015, Série : Chinese fun

 

Dans sa série Day to Night, Stephen WILKES offre une vision nouvelle de la photographie d’architecture. D’un même angle de vue, il prend en une journée mille photographies d’un édifice. En assemblant ces images il obtient une photographie le montrant du jour à la nuit. 

  

Stephen Wilkes, Tour de France, Paris, Série : Day to Night

   

Stephen Wilkes, Campanile di San Marco, Venice, Série : Day to Night

  

   

  La photographie d’architecture intimiste : se focaliser sur un détail 

  

Le photographe peut tout autant opter pour un plan serré, plus intimiste. Ce type de cadrage permet à l’artiste de se focaliser sur un élément architectural et de le sublimer. De même, il peut choisir un cadrage décalé afin d’apporter une vision nouvelle.

Dans sa série Nocturne à Paris, Cássio VASCONCELLOS opte pour des plans décentrés et serrés se focalisant sur un ou plusieurs détails des monument parisiens. Ces photographies offrent dès lors des plans originaux. 

    

Cássio Vasconcellos, Opera, Série : Nocturnes à Paris

  

Cássio Vasconcellos, Arc de triomphe du Carrousel, Série : Nocturnes à Paris

Actualités

Catalogue Exposition H2O | 10 novembre 2022 - 11 janvier 2023
Catalogue de l'exposition H2O sur le thème de l'eau. Photographies de Alessandro Piredda, Cáss...
Catalogue Guillaume CANNAT | 'La tête dans les Étoiles' | 8 juin - 21 juillet 2022
Catalogue Guillaume CANNAT| 'La tête dans les Étoiles' | 8 juin - 21 juillet 2022  Galerie GA...
Catalogue Stephen Wilkes | Ellis Island - Land of Hopes and Dreams | 17 mars - 22 mai 2022
Catalogue de l'exposition des photographies de Stephen Wilkes 'Ellis Island' -  Land of Hopes and ...
Acheter de la Photographie d'Art
Art récent, la photographie est de nos jours de plus en plus présente dans les galeries d’art. ...
La Street Photography
A l’heure des smartphones et des réseaux sociaux, la photographie de rue est devenue particuliè...
Photos connexes