Santa Monica Pier, LA - Stephen WILKES

Santa Monica Pier, LA

Stephen WILKES

Santa Monica Pier, LA, 2013, série 'Day to Night'

Photographie originale

Tirage numérique

Signé par l'artiste au dos

122 x 304,8 cm / 48 x 120 inch, édition de 4 exemplaires

101,6 x 254 cm / 40 x 100 inch, édition de 25 exemplaires

71,1 x 177,8 cm / 28 x 70 inch, édition de 30 exemplaires

48,3 x 121,9 cm / 19 x 48 inch, édition de 50 exemplaires

Suivre cet Artiste
  • Stephen WILKES

    Stephen WILKES  nait en 1957. Il commence à photographier dès ses 12 ans, une passion qui ne le quittera pas. Stephen WILKES poursuit ses études à l’université Newhouse de Syracuse (État de New-York), dont il obtient un bachelor en photographie. Spécialisée dans la communication, elle lui permet d’approfondir ses connaissances sur les médias, aussi bien de leur histoire que de leur utilisation. Il ouvre ensuite son studio newyorkais en 1983 et ne cesse de photographier. Stephen WILKES photographie pour des campagnes commerciales, pour le monde de l’édition, pour lui-même et surtout pour les autres. Ses photos sont faites pour être vues et montrées au plus de monde possible. Elles témoignent d’un haut degré d’abnégation, tant Stephen WILKES n’hésite pas à dédier son temps et sa personne aux projets photographiques qui lui tiennent à cœur. Il s’agit...

    Lire la suite

  • Catalogue - Stephen WILKES | Exposition "a Journey"

    Catalogue de l'exposition Stephen WILKES "a Journey" : 6 décembre 2018 - 20 janvier 2019 Voir la biographie : Stephen WILKES

    Lire la suite

Stephen WILKES a longtemps rêvé de pouvoir combiner les différents moments d'une journée dans une même image. Ce tour de force a été possible grâce à l'avènement du numérique. Stephen WILKES s'est emparé de ce nouveau médium pour prendre ses photos. Il a ainsi pu réaliser son ambition grâce aux nouvelles possibilités du photomontage en numérique. Avec la série Day to nightStephen WILKES construit une photographie d'art qui donne à voir tout le spectre des événements, dans un lieu donné, sur une durée de 24h.

Il n'est pas le seul photographe à avoir souhaité dépasser les limites techniques. Un bel exemple date des tout débuts de la photographie avec la Mission Héliographique lancée en 1851. La France avait alors mandaté des photographes pour inventorier les monuments français. L'un d'entre-eux, Édouard Denis BALDUS réalise un photomontage de plusieurs négatifs pour rendre au mieux l’architecture du Cloître Saint-Trophime à Arles.

 Denis Baldus, Arles Cloître Saint Trophime, 1853

Denis BALDUS, Arles, Cloître Saint-Trophîme, 1853

On ne se questionne alors pas sur la légitimité de la retouche. BALDUS réalise un puzzle de 20 prises de vue. Son objectif est de donner à voir l'ensemble du décor du cloître. Dans cette entreprise, il était à l'époque limité par les possibilités techniques de la photographie et ne pouvais donc pas obtenir une image correctement exposée dans son ensemble. La combinaison des négatifs lui permet de faire fusionner les différentes prises de vues nécessaires à l'obtention de l'image finale, bien visible comme nous pouvons nous en rendre compte. Denis BALDUS et Stephen WILKES usent donc tous deux de leur ingéniosité pour contourner une limite technique.

Pour créer la photographie Santa Monica Pier de multiples prises de vues sont combinées numériquement. Nous pouvons observer comment les individus se partagent un même espace : la plage. Certains vont se baigner, des amoureux se retrouvent, des parents promènent leurs enfants en poussette tandis que d'autres préfèrent le vélo.

On note sur la gauche de l'image le magasin de souvenir. Santa Monica Pier marque aussi la fin de la célèbre Route 66. Surnommée The Mother Road ou encore Main Street USA par les américains, elle occupe une place toute particulière dans la culture étasunienne. Les motards d'Easy Rider roulent sur la route 66, Forest Gump traverse les États-Unis en courant sur cette même route, c'est également le le long de la Route 66 que se trouve le Bagdad Café du film éponyme.

Le résultat du travail de Stephen WILKES est une photographie joyeuse, qui rayonne de par la luminosité du sable, à laquelle répondent les lumières des manèges. Il parvient par cette photo à restituer une ambiance festive et de détente, sorte de vacances idéales

Fiche technique

Format : Horizontale

Type : Couleur

Thème : Paysage

Dans la même catégorie :