Shilaoren Bathing Beach, Qingdao, 2015 (1) - Stefano CERIO

Shilaoren Bathing Beach, Qingdao, 2015 (1)

Stefano CERIO

Shilaoren Bathing Beach, Qingdao, 2015, série Chinese Fun (1)

Photographie originale

Tirage numérique sur papier coton, qualité musée

Signé, numéroté et titré par l'artiste

Edition de 5 exemplaires, tous formats confondus

Dimensions
  • 57 x 70 cm / 22,5 x 27,5 inch
  • 110 x 140 cm / 43,3 x 55,1 inch
4 000,00 €
TTC

Suivre cet Artiste
  • Stefano CERIO

    Le photographe italien Stefano CERIO (1962-) vit et travaille entre Rome et Paris. À 18 ans il débute en photographiant pour le journal italien L’Espresso. Durant cette première partie de sa carrière Stefano CERIO réalise des portraits, aussi bien pour le monde de la mode que pour la presse. L’année 2001 marque un tournant, en ce nouveau millénaire Stefano CERIO entame une approche prospective de la photographie. Paysages et architectures aux couleurs savamment travaillées deviennent le théâtre de l’absence. Cela traduit une inaccessibilité des sujets : lieux de vacances ou de loisir dans lesquels nous ne faisons que passer. Stefano CERIO explore les représentations de notre inconscient collectif, que nous développons de ces endroits. Il met en tension nos attentes et la réalité. Ainsi, dans une même image la vision fantasmée d’un lieu rencontre celle mé...

    Lire la suite

Dans sa série Chinese Fun réalisée en 2015, Stefano CERIO  photographie des parcs d’attraction, des paysages aquatiques et des terrains de sport. Hors saison, il parcourt la Chine en passant par Pékin, Shanghai, Quingdao ou encore Hong-Kong. Shilaoren Bathing Beach - Qingdao a été prise sur la plage touristique de Shilaoren située à Qingdao. Cette plage a été aménagée suite aux Jeux Olympiques de 2008. Des jeux pour enfants, des douches et des pistes de courses y ont été installés. Ici, une tour d’observation surmontée par une horloge surplombe la plage. Les couleurs de la tour sont pastelles, elles se fondent avec le sable et le ciel aux teintes douces. Le rendu de cette photographie d'art est lisse et unie. L’horizon et l’eau créent deux lignes horizontales contrastant avec les courbes verticales de la tour. La perfection formelle de cette image, aux couleurs lisses et aux lignes épurées, donnent une impression d’étrangeté. Ce sentiment est renforcé par la plage vide, apportant un aspect artificiel au paysage. Stefano CERIO représente ici un lieu hors de sa fonction, vide des plagistes qui le fréquentent habituellement.

Bernd et Hilla BECHER, Tours d’extraction, 1970-1988.

Bernd et Hilla BECHER, Tours d’extraction, 1970-1988.

Bernd et Hilla BECHER, couple d’artistes allemands, photographient depuis les années 1950 des images de bâtiments industriels tels que des puits de mine, des châteaux d’eau, des usines ou des silos à grains. Comme Stefano CERIO favorise des couleurs hivernales, leur particularité est de toujours les photographier sous un ciel couvert avec un cadrage frontal et centré. Ils créent ainsi des typologies de ces constructions, mettant leurs points communs et leurs différences en valeur. Ils présentent ensuite leurs travaux sous forme de panneaux de neuf ou plus, le petit format accentuant l’aspect de catalogue scientifique. Les deux photographes mettent également l’accent sur l’esthétique de l’architecture. Stefano CERIO extrait cette tour des vacanciers tandis que les BECHER cherchent à sortir les bâtiments de leur fonction d’outil. Les trois artistes jouent avec les lignes horizontales et verticales des bâtiments et recherchent une lumière douce qui leur donne un aspect fantasmagorique. 

Fiche technique

Format : Horizontale

Type : Couleur

Thème : Paysage

Dans la même catégorie :