Angel Tree - Mitch DOBROWNER

Angel Tree

Mitch DOBROWNER

Angel Tree, 2005

Photographie originale

Tirage aux pigments d'encre

40 x 50 cm / 16 x 20 inch

Édition de 50 exemplaires, tous formats confondus

Tirage Signé, numéroté et titré par l'artiste

Certificat d'Authenticité et biographie

2 500,00 €
TTC

Suivre cet Artiste
  • Mitch DOBROWNER

    Mitch DOBROWNER (1956-) a grandi du côté de Long Island, New York. Un peu perdu à la fin de l’adolescence, le jeune homme ne savait pas vraiment quoi faire de sa vie jusqu’au jour où son père lui mit entre les mains un vieil appareil photo de marque Argus. Et Mitch ne tarda pas à devenir accro à la photographie… C’est à l’âge de 21 ans, qu’il décide de laisser derrière lui travail, famille et amis pour partir à la découverte du sud-ouest américain. En Californie, il rencontre sa femme avec laquelle il aura 3 enfants, et lance avec elle un studio de design. A cette période, Mitch DOBROWNER délaisse la photographie pour se consacrer entièrement à son studio et à sa famille. Ce n’est qu’en début 2005, encouragé par son épouse, ses enfants et ses amis, qu’il se remet à la photographie. Aujourd’hui, Mitch DOBROWNER se définit lui-même comm...

    Lire la suite

  • Catalogue - Mitch DOBROWNER | Exposition "Lands of Hopes"

    Catalogue de l'exposition  Mitch DOBROWNER "Lands of Hopes" 4 octobre - 4 novembre 2018

    Lire la suite

Mitch DOBROWNER, fasciné par les paysages, fera de ce sujet l'essence même de sa photographie. Pour sa série Landscapes réalisée entre 2005 et 2016, le photographe va parcourir l’ouest américain à la recherche de milieux naturels et photographie de nombreux rochers volcaniques. Il croise alors de nombreux arbres qui deviennent un motif récurrent dans son travail. Irréels, stylisés, les arbres de Mitch DOBROWNER acquièrent une dimension mystique par son utilisation de noir et blanc profonds. La lumière de l’Angel Tree semble émaner de l’arbre lui-même, créant ainsi une auréole divine dans le paysage, au milieu de ces autres arbres plongés dans l’ombre. L’anthropomorphisme de cet arbre le rend sacré au milieu des arbres ordinaires, figure divine au milieu des pécheurs.

Ansel ADAMS, Oak Tree, Snowstorm, 1948

Ansel ADAMS, Oak Tree, Snowstorm, 1948

Ansel ADAMS et son oeuvre Oak Tree, Snowstorm, réalisée en 1948 va insuffler à Mitch DOBROWNER cet attrait pour les arbres aux allures fantastiques et grandioses. Ici le gel vient sculpter les branches, créant un contraste entre l’arbre aux teintes noires et le blanc si pur de la neige et du ciel. L’Oak Tree est, comme l’Angel Tree, au premier plan et au centre de la photographie, au milieu d’autres arbres dont la distance leur donne un aspect chétif et insignifiant face à la majesté de l’arbre central. 

Dans son ouvrage Le symbolisme de l’arbre, la docteure en lettres et enseignante en philosophie Brigitte BOUDON nous explique que l’arbre est le symbole de l'homme, du cosmos, de la vie et que toutes les époques ont chanté les louanges de l'arbre comme l'axe du monde, la flamme de vie, le pont du ciel, l'image de l'éternelle vigueur. La religion chrétienne l’a porté à son apogée en désignant dans la Genèse l’Arbre de Vie comme symbole de l’immortalité et en assimilant l’arbre à la croix du Christ qui donne vie à l’humanité. Dans la Kabbale, l’arbre représente les lois de l’Univers ainsi que la Création, aussi bien du Macrocosme que du Microcosme. 

Mitch DOBROWNER et Ansel ADAMS font donc de ces deux arbres les ambassadeurs de l'irréel et du divin dans la nature. 

Fiche technique

Format : Horizontale

Type : Noir & Blanc

Thème : Paysage

Dans la même catégorie :